Crepissage et enduit Saint-Priest-la-Roche 42

Couvreur Saint-Priest-la-Roche

Votre partenaire Crepissage et enduit sur Saint-Priest-la-Roche

Crepissage et enduit Saint-Priest-la-Roche

Ville : Saint-Priest-la-Roche (42590)

Société : CHAMPDIEULAT

Comment bien appliquer un enduit ?

En appliquant bien chaque étape, il sera facile d’appliquer l’enduit (veillez à ce que tout soit fait comme il le faut). Toutefois, le résultat est tout autre en faisant appel à un professionnel. L’entreprise Champdieulat a une expérience probante dans le métier. Elle vous offrira un très bon service répondant à vos critères d’exigences. Tout d’abord, il faut bien préparer le terrain et vous assurer d’avoir les matériaux nécessaires, dont l’enduit adapté à la situation. Nettoyez la surface en cas de moisissure, de taches, d’humidité (faites appel à des professionnels si les traces persistent). Vous allez ensuite préparer votre mortier que vous récupèrerez avec votre spatule pour venir l’étaler horizontalement avec soin sur la façade. Une fois sec, grâce à un papier et une cale, vous pourrez poncer les petits défauts.

Quels sont les matériaux à utiliser pour un crépissage ?

Pour la réalisation d’un crépissage, il vous faut avoir à votre disposition quelques matériels de base. Ci-après une liste des outils nécessaires :

  • Une spatule ;
  • Un rouleau ;
  • Une bâche plastique ;
  • Une taloche en acier ;
  • Un scotch de peintre ;
  • Un seau d’enduit intérieur ;
  • Un enduit de rebouchage ;
  • Une manche télescopique pour rouleau ;
  • Un rouleau alvéolé ;
  • Une sous-couche primaire d’accrochage ;
  • Un durcisseur.

Cependant, réaliser une finition de crépi demande un savoir-faire particulier. Dans le cas où cela vous semblerait un peu compliqué, l’entreprise Champdieulat est là pour vous accompagner dans cette démarche. Confiez-nous le crépissage de vos murs intérieurs ou de votre façade extérieure. Nous vous assurons un bon rendu magnifique.

À quoi sert l’enduit ?

Dans la construction, on utilise plusieurs matériaux, dont l’enduit. Ce dernier est la couche de mortier que les artisans appliquent sur un mur, une façade, mais aussi sur le manteau d’une isolation de mur. Généralement, l’enduit est fait à partir d’enduit minéral comme des mortiers de ciment, des mortiers de chaux ou encore des plâtres. Très souvent appliquer comme la seconde couche pour une finition, il est fait à partir de plâtre fin qu’on a soigneusement passé au tamis de crin. Étant un des différents matériaux de construction, il doit être résistant. Il doit aussi être lisse pour le côté esthétique, car il est le revêtement des murs visibles. De ce fait, il est important de soigner sa présentation. Pour ce faire, l’entreprise Champdieulat peut s’occuper de ces travaux à votre place.

Quels sont les avantages du crépissage ?

Utiliser du crépi comme finition pour les travaux de rénovation ou de construction est une valeur sûre. En effet, ce type de revêtement ravive les façades et peut être appliqué sur des fissures. Il faut noter qu’un crépi permet de se protéger contre les imperfections des façades extérieures ainsi que des intempéries. En d’autres termes, le plâtrage des murs comporte des atouts considérables tels qu’un revêtement esthétique ou la protection des façades contre les salissures et l’humidité, son moindre coût, sa résistance et sa durabilité. Mis à part cela, il peut être appliqué aussi bien sur les murs intérieurs que sur les murs extérieurs.

Les caractéristiques du crépi

Pour vos travaux de revêtement de façade ou de revêtement muraux, assurez-vous de bien choisir le type de crépi qui convient le plus à vos réalisations. En effet, il existe trois différentes caractéristiques de crépi :

  • Le mortier de ciment ;
  • Le mortier à la chaux ;
  • Le crépi plâtre.

Sachez également qu’il y a deux catégories de chaux :

  • La chaux aérienne ;
  • La chaux hydraulique.

On distingue deux sortes de crépi :

  • Le crépi traditionnel : à base de ciment ou de mélange de deux posésà la taloche en trois couches.
  • Le crépi monocouche : à base de chaux et de ciment prêt à l’emploi sous des pigments variés.

Quels sont les différents types de finition de crépi extérieur ?

On distingue de nombreux types de finition pour un crépissage des murs extérieurs selon la méthode d’application employée. En somme, il existe quatre types de finition de crépi. En premier lieu, il y a la finition de crépi projetée. Il s’agit certainement de la technique de finition la plus répandue et la plus simple. Vient ensuite, la finition de crépi grattée qui consiste à gratter le crépi avec une taloche à clou pour un résultat organique. Après, il y a la finition crépi écrasée qui est une version améliorée du crépi projeté avec une surface lisse. Enfin, la finition de crépi talochée, il s’agit d’une finition haut de gamme, car il permet d’avoir une façade lisse et charmante. Pour ces travaux, l’entreprise Champdieulat est un professionnel dans ce domaine.

Le crépissage, qu’est-ce que c’est ?

Par définition, le crépissage est le fait de recouvrir les façades ou les murs à l’aide d’un mélange d’enduit à base de ciment. Généralement, on parle de crépi. Ici, ce mot renvoie à un enduit mural employé principalement pour le revêtement des murs. Autrement dit, le crépissage est donc une forme de revêtement mural. Cette opération est une manière d’embellir la maison avec son aspect décoratif et son design très moderne. Par conséquent, lorsque les façades font grise mine, il convient de leur donner un petit coup de crépi. Si vous envisagez de crépir vos murs, pensez à recourir à nos services. Contactez-nous pour vos travaux de rénovation. Nous assurons un très bon service et une finition impeccable.

Les erreurs fréquentes rencontrées

Les erreurs les plus fréquentes sont dans l’utilisation des produits, dans le diagnostic ou des erreurs techniques lors de la réalisation des travaux. Certaines erreurs se révèlent parfois fatales plusieurs années après les travaux de rénovation. Par exemple, l’application d’un enduit inadapté peut entraîner des dégâts importants sur la structure des murs ou de la charpente. D’autres erreurs techniques insoupçonnées comme l’utilisation d’un dallage intérieur étanche ou d’un parement intérieur non respirant peuvent avoir de lourdes conséquences comme le pourrissement des bois de la charpente ou la dégradation de l’enduit de façade. Pour éviter ces soucis, réaliser votre ravalement de façade méticuleusement.

Aspects techniques du ravalement de façade

Le ravalement de façade commence par le nettoyage de façade. Cette étape indispensable commence par l’identification des salissures et moisissures incrustées dans le mur. Puis, en fonction du niveau de saleté, le nettoyage de façade se fait au karcher, ou à l’aide d’un détergent.

Ensuite, il faut procéder à la réparation et au traitement de la façade. Pour cela, il vous faudra du matériel de maçonnerie pour reboucher les fissures avec de l’enduit. La réparation des fissures est nécessaire pour assurer l’étanchéité. La phase finale du ravalement de façade consiste à passer l’enduit ou la peinture sur les murs extérieurs.

Dernière étape : les finitions

Cette dernière étape du ravalement de façade a pour but d’améliorer l’esthétique de la façade. L’outil essentiel pour travailler l’embellissement de votre façade est l’enduit. En fonction du type de support (façade en pierre, bois, briques…), il existe des types d’enduit adaptés. Ils ont pour rôle d’uniformiser le support, de lui créer une protection contre les intempéries ainsi que de lui apporter les finitions décoratives. Aussi, un enduit peut avoir un rôle d’isolation thermique et phonique complémentaire. Choisissez votre enduit en fonction de s’il est monocouche ou traditionnel et de l’aspect des finitions que vous souhaitez avoir sur votre façade.

Prestations complémentaires sur Saint-Priest-la-Roche