Renovation facade en pisé Neulise 42

Couvreur Neulise

Votre partenaire Renovation facade en pisé sur Neulise

Renovation facade en pisé Neulise

Ville : Neulise (42590)

Société :

Législation et démarches à effectuer

Deux types d’autorisations sont octroyées dans le cadre de la réalisation de travaux : l’autorisation après déclaration préalable et le permis de construire. Dans le cas où vous souhaitez effectuer une simple réparation ou nettoyer la façade, une déclaration préalable faite à votre mairie suffira. Si vous souhaitez démolir une ou plusieurs façades, cela nécessitera un permis de construire. Aussi, les travaux sont encadrés par le plan local d’urbanisme de votre commune (PLU) qui oblige à respecter certaines obligations. Dans un second temps, vous devrez vous couvrir vos travaux de rénovation par une assurance dans le cas où la réalisation de travaux pourrait entraîner une détérioration du voisinage.

Une technique avantageuse : le ravalement de façade en pisé

Le ravalement de façade en pisé est une technique consistant à utiliser le pisé comme matériau pour rénover la façade de la maison. Le pisé est un matériau constitué d’un mélange de terre argileuse (en général 70% de sable et 30% d’argile). C’est donc une matière organique, qui a pour propriété se dilater et se rétracter en fonction des conditions climatiques. Le ravalement de façade en pisé est une technique ancienne. Néanmoins, la technique revient au goût du jour, dans une ère où les questions écologiques sont au centre des débats. Sa dimension écologique n’est pas le seul avantage à choisir le pisé pour vos travaux.

Les étapes dans la réalisation de vos travaux Neulise Loire 42

Pour vos travaux, il est nécessaire d’avoir les autorisations requises. Dans un premier temps, vous devrez faire une déclaration préalable ou la demande d’un permis de construire en fonction de l’envergure de vos travaux. Par la suite, il va être nécessaire d’effectuer un diagnostic préalable avant de procéder au ravalement. Vous pourrez ensuite commencer la réalisation de travaux par le nettoyage de façade, qui est une étape est indispensable. L’étape qui la suit est l’étape principale du ravalement de façade : la réparation et le traitement de la façade. Enfin, une fois la rénovation terminée, il faudra s’adonner aux finitions.

Les avantages du ravalement de façade en pisé

Les avantages de la technique de ravalement de façade en pisé sont multiples. En effet, étant un matériau organique qui peut respirer, le pisé offre dans un premier temps une régulation de l’humidité de l’air et favorise l’assainissement de l’air. Aussi, opter pour cette technique permet de ne pas avoir à réaliser une isolation lors du ravalement de façade. Le ravalement de façade en pisé offre d’autres avantages :

  • Economies d’énergie par l’absorption de la chaleur environnante
  • Confort thermique lié à l’assainissement de l’air et à l’isolation optimale
  • Permet de belles finitions esthétiques lorsqu’il est fait par des spécialistes…

Faire vos travaux vous-même, est-ce-une bonne idée ?

Un ravalement de façade requiert des connaissances spécifiques et du matériel professionnel. Dans le cas d’un entretien simple des murs extérieurs ou de petites réparations, vous pourriez être tenté de réaliser vos travaux vous-même. Néanmoins, soyez certains d’utiliser le bon enduit et les bons matériaux. Si vous ne prenez pas de considérations techniques méticuleuses, vous risquez de commettre des erreurs entraînant des dégâts importants sur les murs extérieurs, la charpente ou encore la toiture de votre maison. Dans le cas de travaux de rénovation importants ou d’un ravalement de façade complet, il est nécessaire de faire appel à un professionnel.

Des aides financières pour vos travaux

L’autre aspect à considérer avant d’envisager des travaux de ravalement de façade est la possibilité d’obtenir une aide écologique. En effet, vous pourriez être éligible pour :

  • Le crédit d’impôt écologique 
  • L’éco prêt à taux zéro
  • La prime énergie
  • Une subvention du type : TVA réduite, subvention de l’Agence National de l’Habitat (ANAH), subventions locales distribuées par les conseils régionaux et généraux

Certaines aides sont cumulables entre elles : subvention ANAH et prêt à taux zéro par exemple. Cependant certaines aides nécessitent que vos travaux respectent des obligations : une isolation thermique ayant une résistance calorifique supérieure à 3,7 pour obtenir un crédit d’impôt écologique par exemple.

Les erreurs fréquentes rencontrées

Les erreurs les plus fréquentes sont dans l’utilisation des produits, dans le diagnostic ou des erreurs techniques lors de la réalisation des travaux. Certaines erreurs se révèlent parfois fatales plusieurs années après les travaux de rénovation. Par exemple, l’application d’un enduit inadapté peut entraîner des dégâts importants sur la structure des murs ou de la charpente. D’autres erreurs techniques insoupçonnées comme l’utilisation d’un dallage intérieur étanche ou d’un parement intérieur non respirant peuvent avoir de lourdes conséquences comme le pourrissement des bois de la charpente ou la dégradation de l’enduit de façade. Pour éviter ces soucis, réaliser votre ravalement de façade méticuleusement.

Les astuces pour un enduit à la chaux réussi

Réussir la pose d’un enduit à la chaux n’est pas une mince affaire. Il faut tenir compte de plusieurs paramètres pour un revêtement de façade bien réussi. De plus, l’enduit à lachaux ne doit jamais être trop sec pour faciliter son application. Un bon dosage est aussi conseillé. Pour cela, il faudra mettre la quantité exacte de liant afin d’éviter tout détachement de grain de l’enduit. En outre, il n’est pas recommandé de soigner ses raccords avec une matière telle qu’un enduit à lachaux. Par ailleurs, il faut noter que les supports d’un enduit à la chaux ne se préparent jamais. À part cela, il faut éviter la disparité de la granulométrie de la charge d’enduit en assurant un bon dosage.

Le dosage d’un enduit à la chaux

Pour la conception de cet enduit, certains matériaux sont nécessaires : la chaux, de l’eau, du sable de rivière et des pigments (optionnel). En général, ce matériau nécessite une application en trois couches. Voici les dosages dont on a besoin pour la conception d’un enduit à base de chaux :

  • Pour le gobetis (5 millimètres) : une mesure de chaux pour deux mesures de sable
  • Pour le corps de l’enduit (10 millimètres) : une mesure de chaux pour trois à cinq mesures de sable
  • Pour une finition de 5 millimètres d’épaisseur : une mesure de chaux pour cinq à sept mesures de sable

En faisant appel à des professionnels comme ##société##, le dosage des matériaux sera le moindre de vos soucis.

À quoi sert l’enduit ?

Dans la construction, on utilise plusieurs matériaux, dont l’enduit. Ce dernier est la couche de mortier que les artisans appliquent sur un mur, une façade, mais aussi sur le manteau d’une isolation de mur. Généralement, l’enduit est fait à partir d’enduit minéral comme des mortiers de ciment, des mortiers de chaux ou encore des plâtres. Très souvent appliquer comme la seconde couche pour une finition, il est fait à partir de plâtre fin qu’on a soigneusement passé au tamis de crin. Étant un des différents matériaux de construction, il doit être résistant. Il doit aussi être lisse pour le côté esthétique, car il est le revêtement des murs visibles. De ce fait, il est important de soigner sa présentation. Pour ce faire, l’entreprise peut s’occuper de ces travaux à votre place.

Prestations complémentaires sur Neulise